fermer

Que voulez-vous chercher?

fermer

Aucun élément à afficher

Product
nombre 0
0.00

Mon compte

Jeune intermittent : partie 2, le guide

Ça y est, vous avez décidé de vous lancer ! Suivez nos conseils pour jeûner en toute sécurité et votre corps vous remerciera.

 

1. Définissez votre jour de jeûne

Choisissez votre jour de jeûne en avance, de préférence une journée où vous pourrez vous détendre et où vous n’aurez pas à gérer des tâches trop contraignantes. Pour ce jour, limitez vos déplacements en voiture (à cause des possibles somnolences) et les efforts physiques trop intenses. Idéalement, vous pourrez renouveler ces 16 heures de jeûne une fois par semaine durant les périodes de transition (printemps, automne). Le reste de l’année, vous pourrez la pratiquer une fois par mois.

 

2. Adaptez votre alimentation

Les trois jours précédents votre jeûne, commencez à réduire vos quantités : limitez-vous à la quantité contenue dans un petit bol. Privilégiez les fruits et légumes frais et les céréales complètes et réduisez votre consommation d’aliments sucrés, de préparations industrielles (à cause de leur teneur en sucres et conservateurs), de protéines animales (à cause de leur difficulté de digestion) et d’excitants comme l’alcool ou le café. 

 

 

3. Hydratez-vous

Votre corps va particulièrement solliciter ses systèmes d’élimination en ce jour de détoxification. Veillez à lui apporter l’hydratation nécessaire en buvant de l’eau purifiée, des tisanes de plantes, des infusions de citron ou encore de l’eau fraiche parfumée aux fruits (quartiers d’oranges ou d’ananas, fraises, myrtilles, concombre et feuilles de menthe, eau de coco …).

 

4. Planifiez vos activités

Le jour de votre jeûne est le jour idéal pour vous mettre à la méditation en utilisant des applications ou des sessions guidées ; pour profiter de longues balades en forêt ou au bord de mer ; pour vous plonger dans un bon bouquin ou vous laisser bercer par de la musique de votre choix. Votre organisme aura également un besoin particulier d’étirements ce jour-là afin d’aider à drainer et éliminer les toxines : misez sur la gym douce, le Pilate, stretching, Yoga…

 

5. Après votre jeûne

Même après seulement quelques heures de diète, il est important de ne pas agresser l’organisme ainsi « nettoyé ». Pour faire suite à vos 16 heures de jeûne, commencez par vous hydrater avec une tisane de citron ou une eau de coco, riche en vitamines et minéraux. Privilégiez les aliments alcalins en choisissant parmi les pommes, les raisins secs, les légumes verts et pommes de terre ou patates douces. Réintroduisez les protéines animales à raison d’une portion par jour dans les 2 jours suivants votre jeûne.

 

 

A savoir : Un organisme non habitué à jeûner pourra éprouver des maux de tête légers, des nausées ou des difficultés de concentration passagères. Les infusions de citron et gingembre frais vous aideront particulièrement à soulager les maux de tête et nausées. Si les difficultés de concentration persistent, ajoutez une petite cuillère de miel dans vos infusions lors de votre première période de jeûne. Au fur et à mesure, votre corps devrait d’habituer à ces quelques heures de diète sans besoin de sucre.

En pratiquant ces périodes de jeûne régulièrement, vous devriez rapidement en ressentir tous les bienfaits comme une meilleure digestion, clarté d’esprit, énergie vitale et dynamisme. 

laissez un commentaire

Vous voulez laisser un commentaire? Nous aimerions l'entendre. Veuillez noter que tous les commentaires sont modérés. Tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Essayez de faire une conversation significative pour tous les participants.