fermer

Que voulez-vous chercher?

fermer

Aucun élément à afficher

Product
nombre 0
Sfr 0.00

Mon compte

Jeune intermittent : partie 1, les bienfaits

Avec les changements de saison, vient souvent le besoin de renouveler ses cellules, de se purifier et de se fabriquer une énergie nouvelle, plus adaptée à la période à venir. Le « grand nettoyage de printemps » est nécessaire autant à nos foyers qu’à nos organismes, temples de notre bien-être !

Plus accessible qu’un jeûne prolongé, pour lequel il faut impérativement être accompagné et conseillé de façon individuelle (naturopathe certifié ou suivi médical), le jeûne intermittent, réalisé sur quelques heures, suffit à régénérer le foie et booster l’organisme. Il permet de se débarrasser des toxines accumulées durant l’hiver, tout en éclaircissant le mental et pourquoi pas, éliminer quelques kilos superflus avant l’été. Sur un plan spirituel, le jeûne se retrouve dans de nombreuses cultures où il a pour but d’élever l’âme en accroissant les perceptions sensorielles et en accédant à des états de conscience différents. 

 

 

Bienfaits

De nombreux bienfaits sont associés aux jeûnes intermittents, parmi lesquels :

  • Perte de poids
  • Nettoyage de l’organisme
  • Régulation des ballonnements et troubles digestifs
  • Clarté mentale et meilleure concentration
  • Renforcement du système immunitaire
  • Optimisation du métabolisme
  • Augmentation de l’énergie
  • Régulation de la glycémie et de la satiété

De plus, ce type de jeûne se faisant sur quelques heures seulement, mais de façon régulière, il n’entraine pas de privation excessive et évite donc l’effet « yo-yo » dans la perte/reprise de poids.

 

Préparer son jeûne

Pour votre première expérience, choisissez un jour de repos, où votre corps et votre intellect ne seront pas stimulés de façon excessive. Durant cette journée, privilégiez les pratiques calmes et introspectives comme la lecture, la méditation, les balades en nature, les bains aux sels… Au choix, vous pourrez jeûner entre 15h et 7h le lendemain matin si le petit déjeuner est crucial pour vous ; ou entre 20h et midi, si vous vous sentez d’attaquer la journée à jeun.

Bien évidemment, vous devrez respecter une alimentation saine et équilibrée particulièrement autour de ces journées de jeûne partiel. Privilégiez les fruits et légumes frais et de saison, les bouillons, les infusions de citron et gingembre et évitez les produits d’origine animale et les aliments sucrés.

Réalisé régulièrement, à une fréquence d’une fois par semaine ou par mois, ce jeûne de 16h maximum vous permettra de ressentir rapidement des effets positifs sur votre santé, votre énergie et votre humeur. Convaincu(e) ? Retrouvez nos conseils détaillés pour un jeûne en tout sécurité dans notre prochain article.

 

laissez un commentaire

Vous voulez laisser un commentaire? Nous aimerions l'entendre. Veuillez noter que tous les commentaires sont modérés. Tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Essayez de faire une conversation significative pour tous les participants.